Polyglossie

Calligraphie chinoise et japonaise - Humeurs d'un polyglotte

dimanche, avril 23, 2006

Kampô






La Japan Calligraphy Education Federation, par Maître Harada Kampô 原田観峰 interposé, a créé une branche outre-mer à New York, et une à Bruxelles. Je suis allé leur rendre visite à Bruxelles hier. http://www.kampo.co.jp/english/ny-and-br-E/br.html

Okemoto-sensei, ma prof de calligraphie, les connait depuis longtemps. Cette école propose une formation par correspondance. Une fois par mois, on reçoit un "texte", les modèles que l'on doit étudier. Chaque étudiant envoie jusqu'à deux feuilles pour correction. Les professeurs au Japon mettent du rouge de partout et renvoie le tout au pauvre étudiant. L'avantage, c'est que c'est une école reconnue, et l'on reçoit un jugement officiel de son niveau. On compte en kyû 級 et il faut des années pour arriver à un niveau enviable. Quoique... le but n'est pas de créer l'envie, mais plutôt de se former soi-même. La correction des professeurs japonais sert de mirroir de vérité.

千里同風 - sen ri dô fû
Pour les nouveaux, le texte en régulière pour le premier mois est "Mille villages, le même vent". Cela signifie simplement "la paix règne dans le monde". Je ne pense pas avoir à rougir de mes exercices pour l'instant. Mais il faut que je fasse encore la version finale que je dois envoyer au plus tard en début de semaine prochaine.
La prof de Bruxelles, Machida-sensei, est d'une grande patience, choisit ses mots avec soin. On sent l'expérience d'enseigner à des occidentaux. Avec son air faussement servil, sa vraie gentillesse et son tracé assuré, elle m'inspire confiance. Elle m'a offert une petite leçon au centre culturel Heian, autre nom du centre d'étude de calligraphie japonaise de l'école Kampô de Bruxelles. Elle n'hésite pas une seconde à prendre le pinceau pour montrer comment bouger. C'est son truc, bouger. Le corps entier participe à la création du trait. On a beau lire ce genre de formule des centaines de fois dans des livres très intelligents sur la question, voir cette petite femme ne faire devant soi tout naturellement et tracer le texte du jour avec une telle maîtrise, c'est beau.

1 Comments:

At 23:03, Blogger Gfa said...

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton blog... c'est le goût de la fraise...

 

Enregistrer un commentaire

<< Home