Polyglossie

Calligraphie chinoise et japonaise - Humeurs d'un polyglotte

vendredi, juin 06, 2008

Sincère

至誠 shisei, zhì chéng - Sincère

La seule qualité que je juge indispensable à ceux qui s'adonnent à la pratique de la calligraphie, c'est la sincérité. L'habileté technique est certes admirable, mais elle n'est ni absolue ni suffisante. Même à mon niveau, la professeure me dit parfois que la forme est parfaite.... et elle se tait. En clair, c'est nul. Même si c'est une exercice technique réussi.

Il ne faudrait cependant pas en conclure que la qualité artistique serait proportionnelle à l'égo exprimé spontanément dans le tracé - au contraire. La sincérité est un état d'esprit dans la pratique qui renonce à étaler l'individualité gratuite et les prétentions personnelles pour privilégier le don, la spontanéité généreuse et la modestie de la pratique studieuse. Le résultat, s'il est sincère, n'a nul besoin d'être un tracé parfait. Le seul moyen de rester soi sans égoïsme, c'est d'être sincère.

2 Comments:

At 00:59, Anonymous Chris-Tian Vidal. said...

Être sincère? Rester soi dans la calligraphie?

 
At 10:28, Blogger ElieDeLeuze said...

"Soi" est très relatif. C'est justement le dilemme : ne pas faire n'importe quoi sous prétexte d'expression personnelle, ne pas recopier comme une machine pour être un vrai créateur de vie. La sincérité, c'est surtout la qualité de celui qui fait et refait. La réussite de la chose est secondaire. C'est pout cela que je n'exige des autres et de moi-même que la sincérité de l'action.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home