Polyglossie

Calligraphie chinoise et japonaise - Humeurs d'un polyglotte

vendredi, décembre 12, 2008

Lumière noire


akari, míng - lumineux
.
La profondeur du noir est la force de la lumière, la brillance de l'encre la rend sur le papier dont la blancheur mat disperse la luminosité. Le noir, au contraire, concentre la couleur de toutes les couleurs. Je m'y suis essayé. Les Maîtres sont bokujin, dont je donne un petit aperçu sur Forumjapon:

1 Comments:

At 05:24, Anonymous tinou said...

Vraiment surprenante cette calligraphie!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home