Polyglossie

Calligraphie chinoise et japonaise - Humeurs d'un polyglotte

mercredi, décembre 17, 2008

Voeux de longévité

寿 kotobuki - Éternité

En cette veille de fêtes de fin d'année, la tradition chinoise, les habitudes japonaises et mon quotidien suisse se rejoignent pour vous souhaitez à tous une longue et sereine vie. Calligraphier 寿 en cette fin d'année est un moment de souvenir pour ceux qui m'accompagnent, à mes côté ou de loin, avec qui je me contenterai d'une petite éternité.

4 Comments:

At 09:27, Blogger tubermamie said...

Je m'interroge sur l'encre que tu utilises. Elle est très belle et semble d'une fluidité qui me plaît beaucoup.
Serait ce un secret ou bien peux tu me dire ou tu te la fournis et sa référence. J'ai une encre que j'achète chez You Feng en bouteille, mais je trouve qu'elle "colle". Quand à mes bâtons, achetés chez Le Géant des Beaux arts, ils n'ont pas cette belle couleur et ne sont pas super. je crois que l'encre compte autant que le pinceau. Peux tu me enseigner ?
signé Tubermamie

 
At 13:46, Blogger ElieDeLeuze said...

L'encre est toujours meilleurs au Japon qu'en Chine. Plus fin. A moins d'avoir le modèle de luxe de Hong Kong ou Taiwan, les encres chinoises sont moins chargées en pigments et ont plus de liant. Le prix est un bon indicateur: à moins de 10 euros le petit bâton, l'encre sera inutilisable pour une calligraphie qui se respecte. De plus, il vaut mieux prendre de l'encre de suie de pin, pas celle faite avec des huiles brûlées.

Ensuite, je dois dire que l'encre en bouteille est souvent trop lourd, il faut le diluer dans deux à quatre volumes d'eau. C'est ma professeure de calligraphie qui nous fournit, car elle affirme ne jamais avoir trouvé d'encre de qualité acceptable en Europe. Elle est un peu sévère, mais le fait est que ce qu'elle nous fournit est parfait. Il faut en effet qu'elle soit fluide pour ne pas entraver le mouvement et ne pas coller les poils du pinceau.

La bouteille ne remplace pas le batonnet. Je fais souvent un mélange des deux, d'ailleurs : le batonnet pour la légèreté et la nuance chaude, l'encre chimique pour l'intensité du noir. Mais bon, c'est ma petite cuisine à moi... certains ne jurent que par l'encre de Nara.

Dans tous les cas, il est préférable de bien laver les pinceaux après utilisation, c'est fou comme il reste de l'encre dans le corps de la touffe de poils. Bien appuyer, bien rincer, délicatement mais fermement pour que le maximum d'encre soit lavé et qu'il ne reste pas de colle ou liant qui rendrait les poils cassants.

 
At 11:00, Blogger tubermamie said...

Merci pour ta réponse concernant l'encre. J'ai déjà mis ton blog dans les libellés du mien, et je le signale à mes amis apprentis calligraphes. J'espère que cela ne te gênera pas, mais je vais aussi y joindre tes conseils. Nous sommes plusieurs à tatoner faute de conseils..... C'est très important pour nous d'obtenir des réponses, car faute de conseils, nous nous heurtons à des écueils que nous ne savons pas comment résoudre. Dommage que tu ne sois pas dans la région. Les prof de calligraphie se font rares......tubermamie
Autre chose (je dis cela eu égard à ton long silence)
J'ai constaté que les visiteurs nous laissent de moins en moins de messages. C'est un peu déroutant, mais ce silence ne veut rien dire..... il y a visite, mais visite de gens qui ont trop peu de temps pour dialoguer... Heureusement, Tu as des personnes, comme moi, qui viennent régulièrement sur ton blog et qui saluent ton talent. Bonne et heureuse année si je ne t'écris pas d'ici là !

 
At 16:11, Blogger ElieDeLeuze said...

Je sais bien que les lecteurs sont assez réguliers finalement, je suis aussi comme cela dans les autres blogs... je visite de temps en temps, et je n'écris que quand j'ai vraiment quelque chose à dire. Je devrais aussi etre plus sociable et simplement saluer les autres.

Une méprise me gene un peu : je ne suis pas au niveau de professer sur la calligraphie. Je me pose les memes questions que vous, comme j'ai pu le remarquer, et je me fais simplement le relais des réponses que j'ai pu glaner. Les vrais calligraphes qui voient mon blogs doivent se gausser de mon dilettantisme. Mais je ne suis là que pour etre un dilettante public, pas un artiste privé :-D

 

Enregistrer un commentaire

<< Home