Polyglossie

Calligraphie chinoise et japonaise - Humeurs d'un polyglotte

jeudi, juin 15, 2006

Espoir


光明 - kômyô, espoir, futur radieux
Déjà une semaine que je n'ai pas touché mes pinceaux. Un court séjour à l'étranger, une dent de sagesse capricieuse... il y a toujours un prétexte pour ne pas se remettre à l'étude. En sortant de chez le dentiste, ce matin, je suis allé me consoler de l'injustice odonthologique en resortant les feuilles d'exercices des mois passés. Le petit tas de papier dormait comme un trésor de fausse modestie. J'avais gardé les moins mauvaises de mes productions en espérant qu'elles soient bonnes. Le temps devait donner raison à mon ego. A genoux sur le sol, j'étalai les feuillets devant moi. Derrière chacun, je revois la patience et la persévérence, je ris encore des ratés mémorables qui arrachaient un sourire complaisant à la prof. Certains caractères retiennent mon attention. Ils ont survécu à l'épreuve du temps. Non pas le temps de l'histoire, mais le temps du chemin de l'apprentissage. Je me rends compte que je n'avais pas eu toujours tort de garder ces feuillets. On ne progresse pas linéairement, il y a parfois des instants inspirés. Ça ne dure que le temps de finir un tracé, et déjà le prochain caractère est maladroit. Je suis heureux d'avoir gardé certains de ces moments.

3 Comments:

At 08:52, Anonymous Florent said...

un beau récit, empreint de mélancolie mais touchant ; continue à nous raconter tes problèmes de couple avec tes pinceaux et ton tendre regard sur tes bébé caractères ;-)

signé un vélléitaire de la calligraphie...

 
At 12:38, Blogger ElieDeLeuze said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

 
At 12:45, Blogger ElieDeLeuze said...

Zut, commentaire effacé par mégarde. Y'a pas qu'avec les pinceaux que j'ai des problèmes, moi...

Merci d'être passé, je regarde régulièrement avec envie tes périgrinations en Orient... moi aussi, je suis vélléitaire à ma façon. Car toi, tu maitrises le fonds, et moi, je bataille juste avec la forme. ;-)

 

Enregistrer un commentaire

<< Home