Polyglossie

Calligraphie chinoise et japonaise - Humeurs d'un polyglotte

dimanche, juin 17, 2007

Mediavilla

Aujourd'hui, je souhaite faire la publicité des oeuvres de calligraphie latine de Claude Médiavilla. Il est tellement connu et talentueux qu'il n'a pas besoin de mon modeste blog pour cela. Mais je tiens à exprimer mon admiration de son travail de calligraphie latine, car les lignes qui suivent vont etre particulièrement sévères.

Sur son site, il y a une "calligraphie" dans un style "chinois". Puisqu'elle est sur la meme ligne que les autres, je n'ai aucune raison de croire que celle-ci n'est pas à vendre. Et là, je dis STOP!

C. Médiavilla a bien des talents, mais pas celui de maitriser la calligraphie chinoise. C'est très embetant dans son cas, car non seulement il vend une calligraphie présentée comme chinoise à un prix que je préfère ignorer, mais en plus, il a écrit un petit livre d'introduction à la calligraphie chinoise. Il se place donc lui-meme dans la situation d'un expert. Vu la calligraphie en question, je me permets de dire que c'est raté. Afin de respecter les droits, je ne mets ici que le lien vers son site afin que les lecteurs de ce billet puisse voir de quoi je parle, et cela vous permettra d'admirez le reste de son oeuvre, qui est vraiment fabuleuse :

http://www.claudemediavilla.com/_media/img/c_291.popup.jpg

Premier caractère:
- Le premier trait est tracé de gauche à droite. Il faut le faire de droite en gauche en descendant.
- Le deuxième trait est aussi long à droite de l'axe vertical (troisième trait) qu'à gauche, alors qu'il devrait etre plus court sur la droite, et plus oblique, avec une attaque plus forte.
- Le troisième trait n'a ni attaque, ni conclusion, et en plus, il est trop accentué.
- Le quatrième trait a la pointe qui part en vrille, c'est un problème de maitrise du pinceau.
- Le cinquième trait est un point détaché alors qu'il devrait commencer dans le corps meme du trait vertical.
- La partie droite du caractère est reproduite selon le format des caractères d'imprimerie chinois, alors qu'en calligraphie au pinceau, cette partie est plus petite que la partie gauche ; et le premier point indique plus ou moins la direction du bas, alors qu'il doit suggérer la direction du trait suivant, le grand trait oblique.
- Ce long trait oblique est trop pointu en bas, ou bien trop carré en haut, voire les deux.
- Le huitième trait, courbé vers la droite, est trop haut pour une calligraphie au pinceau, ce n'est pas du tout sa forme.
- Les deux derniers points de se répondent pas, et celui de gauche est carrément tracé de bas en haut alors que c'est en fait un trait court tracé de haut en bas.

Deuxième caractère:
- Le premier point en haut à gauche est suspect, fait-il vraiment partie du caractère?
- La partie supérieure commence ici par un point au milieu alors que c'est un trait vertical court, et le long trait horizontal a une conclusion de ligne de calligraphie latine et non chinoise.
- Meme probleme pour la partie centrale que dans le premier caractère, qui est copiée des caractères d'imprimerie au lieu de suivre les modèles de calligraphie, avec le meme point inversé à gauche au lieu du trait court.
- La partie basse est encore ce qu'il y a de mieux dans l'ensemble.
- L'ensemble est également caractérisé par l'absence de rythme, un manque de technique, des influences trop voyantes du trait de la calligraphie latine, et l'absence de sens de la composition.

Vous l'aurez compris, autant les calligraphies latines de Médiavilla méritent l'admiration de tous, autant cette chinoiserie ne mérite que la poubelle.

7 Comments:

At 02:27, Anonymous Anonyme said...

Bonjour Monsieur, je ne suis malheureusement pas ici pour commenter votre blog bien que je l'apprécie pour avoir quelques-uns de vos articles... j'ai vu que sur un autre site vous aviez aidé quelqu'un pour une traduction en norvégien... j'aimerais comprendre ce que veut dire traum was süßes ... merci beaucoup pour votre aide... bien à vous, laurent

 
At 13:24, Anonymous Anonyme said...

bonjour,
j'aime beaucoup votre tavail et je souhaitais vous poser une question.
je voulais savoir dans quelle mesure il était possible de traduire toute une phrase en callgraphie ? Si ça ne l'est pas pourriez-vous m'aider à traduire cette phrase en japonais ?
"Entre toutes les fleurs, la fleur de cerisier;
entre tous les hommes, le guerrier."
Merci, bonne journée, Fabien.

 
At 20:43, Blogger ElieDeLeuze said...

Laurent, pose ta demande sur le site en question.

Fabien,
On ne traduit pas en calligraphie, mais dans un langue qui s'ecrit avec des caracteres que l'on peut calligraphier. Comme les demandes de traductions se font sur des forums qui assurent des reponses par des gens competents, je te laisse t'adresser aux bons forums pour cela.

 
At 22:51, Anonymous Liu said...

Bonsoir Elie ;o)
Pourquoi ne pas indiquer ton avis de calligraphe chevronné à Monsieur Mediavilla, il ne peut qu'apprécier et prendre acte de tes remarques en tant que calligraphe lui-même, et puis les critiques ne sont-elles pas bien souvent profitables ?

 
At 17:43, Blogger ElieDeLeuze said...

Vaste question, Liu.
Je ne suis pas chevronne, et d'autres feraient une critique bien severe de mes exercices. Je me permets de faire ce billet car moi, je suis conscient de mes limites, contrairement a la personne concernee. Je ne vends rien a personne, et je ne me fais pas passer pour un Maitre que je ne suis pas.
Mediavilla n'a pas a recevoir de conseils de ma modeste personne, mais j'ai mon avis quand meme et je l'exprime sur mon blog en argumentant avec nuance. Seulement voila, les Maitres qui pourraient donner une bonne lecon de calligraphie viennent d'une culture ou l'on se tait. Il en est ainsi, et je m'en tiens donc a l'expression de mon opinion personnelle, que chacun est libre de juge comme valide ou pas.

 
At 15:46, Anonymous Florent said...

Elie

Je partage tout à fait tes critiques : ce n'est pas une oeuvre de calligraphie chinoise vendable.

Je propose une critique supplémentaire portant sur le second caractère :
sur le tracé du point du haut/milieu dans le coeur 心 , on voit une fin de tracé descendante. Ne trouves tu pas plus élégant le tracé légèrement en V, qui remonte en fin de trait ?

 
At 17:59, Blogger ElieDeLeuze said...

En effet, Florent, mais ce n'est pas un question d'elegance (c'est Mediavilla l'artiste, pas moi) mais d'ordre de traits, qu'il ne connait visiblement pas. On ne peut pas faire tourner le pinceau vers le bas quand le trait suivant est juste au dessus.

De toute facon, il n'est pas sur du tout qu'il ait utilise un pinceau.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home