Polyglossie

Calligraphie chinoise et japonaise - Humeurs d'un polyglotte

mercredi, mai 09, 2007

Non-action

Le zen m'a toujours fait un peu peur. Le sectarisme borné des maîtres occidentaux autoproclamés me divertit quand il étale son ridicule à la télévision, mais pour une vraie séance de méditation, je préfère recevoir une leçon d'un crapaud du Jura suisse.
無為 - mui, non-action
L'inaction, ce n'est pas rien faire et encore moins s'enfermer dans un templounet amateur au coin de la rue. Ne pas agir est une attitude. Chaque instant réinvente le monde, comme jamais on ne se baigne deux fois dans le même fleuve, et le zen accepte chacun de ces instants. La méditation n'est pas un but en soi, mais une voie pour acquérir une attitude d'ouverture sur le temps et le changement perpétuel, afin d'être dans l'instant et de vivre l'essentiel. Ne pas agir, ce n'est pas ne rien faire, c'est être vraiment.

3 Comments:

At 22:58, Anonymous Theophoretos said...

Bon analyse. Mais ce concept de la non-action vient à l'origine de Taoisme, de Lao-tzu. Et moi j'aime bien le Taoisme. T'as lu quelque chose de Taoisme?

 
At 00:15, Anonymous Liu said...

"Qui répond à celui qui l'interroge sur le Tao ne connaît pas le Tao ; et le simple fait d'interroger sur le Tao montre qu'on n'a même pas encore entendu parler du Tao. La vérité est que le Tao ne souffre ni questions ni réponses aux questions. Interroger sur le Tao qui ne comporte pas de questions, c'est le considérer comme une chose finie. Répondre sur le Tao qui ne contient pas de réponse, c'est le considérer comme une chose dépourvue d'intériorité. Quiconque répond sur ce qui n'a pas d'intériorité à qui interroge sur ce qui est fini, celui-là ne saisit ni l'univers extérieur, ni son origine intérieure. Il ne traverse pas le mont K'ouen-louen ; il ne va pas jusqu'au Vide suprême." Chuang-tzu

 
At 20:20, Blogger ElieDeLeuze said...

Je me suis surtout abstenu de répondre pour ne pas dire de bêtises. Il y en a assez comme ça sur le sujet.
Je n'ai de fenêtre sur le Tao que par la calligraphie. J'ai une vue très partielle de la chose, et uniquement dans une version "art appliqué". Le calligraphe amateur apprend vite à garder le silence, et intérioriser par la patiente application pratique. Je souhaite rendre ce cheminement accessible dans ce blog, par la communication verbale, mais c'est tout.
J'avoue que je n'aime pas du tout les chamailleries sur qui du Tao ou du bouddhisme pisse le plus loin.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home