Polyglossie

Calligraphie chinoise et japonaise - Humeurs d'un polyglotte

jeudi, mars 19, 2009

Découvrir


wa, hé - paix, harmonieux
.
On dirait que c'est toujours la même chose : la paix, l'harmonie, le calme et la méditation. On retrouve les mêmes caractères dans pratiquement tous les textes bouddhiques et dans la tradition japonaise. Tout n'est qu'éternelle répétition. Loin de créer l'ennui, c'est justement cela qui suscite mon intérêt. Comprendre un mot est une chose. Comprendre le concept bouddhique ou s'imprégner d'une tradition en est une autre. On n'y arrive pas du premier coup. Mais pour s'en rendre compte, il faut persévérer.
.
La calligraphie n'est pas différente de la rencontre avec un peuple entier. On voit, on revoit, on reprend des discussions semblables des dixaines de fois, on croit avoir tout vu tout compris... et puis, soudain, on sait qu'on ne comprend rien. Ce moment magnifique m'enchante. Ce n'est pas détruire des certitudes, c'est comprendre que les certitudes n'existent pas. L'enchantement doit durer éternellement, dans la continuité mais en retournant toujours tout. Alors je suis heureux de tracer pour la millième fois ce caractère anodin, mais avec un peu moins d'encre, un peu plus de calme, de fougue et de maîtrise... et surtout, sans aucun modèle. C'est cela, la découverte.

2 Comments:

At 16:47, Blogger sophie said...

vraiment une gestuelle...franche.
j'aimerai avoir ton avis son ma travail de calligraphie.
ton avis me semble essentiel.
http://callisofi.over-blog.com/
Merci
Sophie

 
At 11:58, Blogger ElieDeLeuze said...

Ton univers est féminin, chorégraphique et graphique. Je m'y sens étranger. Je ne perds jamais le lien linguistique dans la calligraphie : un caractère est un mot. Ton travail est un mouvement pour lui-même. Je ne m'y sens pas à l'aise du tout. Je n'ai donc pas à émettre d'avis sur ce qui ne me concerne pas.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home